Pendant ce temps là, dans l’espace…

Les rumeurs concernant l’iPhone 6 vont bon train sur la toile depuis quelques jours… Ce sera le neuvième modèle en sept ans, et ne parlons pas des quatre modèles d’iPad en trois ans, ni des deux modèles d’iPad Mini en deux ans – sans compter non plus leur nouvelle génération d’ordinateurs, portables ou non.

Et comme à chaque fois, des millions de personnes à travers le monde vont se précipiter vers les nouveaux modèles sans forcément recycler les anciens qui sont vieux au bout d’à peine un an.

À ce sujet, je vous propose de réécouter ma chronique sur les DEEE (Déchets Électriques Et Électroniques) à 6’16.

Et ces déchets, tout comme les nouveaux modèles vendus par millions chaque année, sont constitués de métaux que l’on trouve dans des terres rares – et qui finiront donc par disparaître totalement s’ils ne sont pas recyclés.

Et pourquoi tous ces déchets ? Pourquoi ces productions et ces consommations effrénées ? Outre le fait qu’il-faut-absolument-avoir-le-dernier-modèle-parce-que-bon-hein-quoi-faudrait-pas-non-plus-passer-pour-un(e)-…-enfin-tu-vois-ce-que-je-veux-dire, il y a également les mises à jour des systèmes d’exploitation qui empêchent petit à petit l’utilisation des téléphones/tablettes/ordinateurs sus-nommés alors qu’ils sont mécaniquement opérationnels.

Pendant ce temps-là, dans l’espace…

Tout près de nous, à environ 600 km au-dessus de nos têtes, le célèbre télescope spatial Hubble en orbite depuis 1990 contient de nombreux composants qui ont de 25 à 30 ans d’existence et qui sont intacts. Le fringant télescope fait toujours le bonheur quotidien de nombreux scientifiques et du public avec ses images superbes et ses précieuses données.

La Terre vue depuis Saturne par Cassini (juillet 2013). Copyright : NASA La Terre vue depuis Saturne par Cassini (juillet 2013). Copyright : NASA

Un peu plus loin, sur Mars, le rover Opportunity arrivé en 2004 devait fonctionner 3 mois et faire 600 mètres. En janvier dernier, il a fêté ses 10 années terrestres sur Mars, il a parcouru 39 kilomètres et il fait encore des découvertes majeures !

Encore plus éloigné de nous, la sonde Cassini tourne autour de Saturne. Elle a été conçue, fabriquée et lancée dans les années 90 pour arriver dans le système de Saturne en 2004 et sa mission devait durer jusqu’en 2008. Oui mais voilà, elle est toujours aussi en forme et elle doit nous émerveiller encore au moins jusqu’en 2017.

La Terre vue depuis Saturne par Cassini (juillet 2013). Copyright : NASA La Terre vue depuis Saturne par Cassini (juillet 2013). Copyright : NASA

Encore plus loin !

On ne peut pas faire plus puisque c’est l’artefact le plus éloigné de nous : la sonde Voyager 1 qui se trouve à 19 milliards de kilomètres de la Terre – c’est si loin qu’elle est désormais dans le milieu interstellaire.

Voyager 1 est partie en 1977. En 1977 ! Je n’étais même pas née ! Sa mission devait durer jusqu’en 1989 (j’avais 6 ans)… et comme elle fonctionne toujours, c’est reporté jusqu’en 2025 (j’aurai 42 ans) ! Et en 2025, elle ne s’arrêtera pas parce qu’elle ne fonctionnera plus, non, c’est juste qu’elle n’aura plus assez d’énergie pour fonctionner. Si on pouvait lui coller une batterie, elle fonctionnerait parfaitement bien. Un engin des années 70 !

Et inutile de préciser que tous ces vaisseaux spatiaux ou rovers au sol sont bourrés de haute technologie, d’électronique, d’informatique et de systèmes d’exploitation.

Alors si ça ne vous dérange pas, je vais encore garder mon téléphone 4ème du nom et ma tablette 1ère du nom pendant quelques années. Parce que globalement, ils fonctionnent très bien.

Vos commentaires

Réagir à l’article
  1. Johne403

    Hi, everything is going well here and ofcourse every one is sharing information, that’s really fine, keep up writing.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *