Revivez la finale de « Ma thèse en 180 secondes » !

Revivez la finale de « Ma thèse en 180 secondes » !

Mercredi 10 juin les 15 doctorants finalistes de « Ma thèse en 180 secondes » étaient réunis à l’Université Claude Bernard de Lyon. Devant un jury de 8 personnes, présidé par Geneviève Fioraso, secrétaire d’État en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, ces jeunes chercheurs ont tout donné pour expliquer leur thèse et séduire le public en 3 minutes chrono. Plongez ici dans l’ambiance exceptionnelle de cette soirée !

« Ma thèse en 180 secondes », les finalistes (3/3)

« Ma thèse en 180 secondes », les finalistes (3/3)

Voici les derniers portraits des finalistes du concours « Ma thèse en 180 secondes », compétition exceptionnelle organisée par le CNRS et la Conférence des présidents d’université ! 3 minutes pour convaincre sur leur sujet de thèse, c’est le défi que devront relever ces jeunes chercheurs lors de la finale nationale à Université Claude Bernard de Lyon le 10 juin. En attendant, ils n’ont eu que 15 secondes en vidéo pour attirer votre attention !

« Ma thèse en 180 secondes », les finalistes (2/3)

« Ma thèse en 180 secondes », les finalistes (2/3)

Suite des portraits des finalistes du concours « Ma thèse en 180 secondes », organisé par le CNRS et la Conférence des présidents d’université. Si le but de la compétition est de vulgariser leur thèse en 3 minutes, ils parviennent sans mal à se présenter en 15 secondes !

« Ma thèse en 180 secondes », les finalistes (1/3)

« Ma thèse en 180 secondes », les finalistes (1/3)

Le concours ma thèse en 180 secondes, organisé pour la première fois par le CNRS et la Conférence des présidents d’université, est un concours hors du commun. Le but de l’exercice pour les doctorants : faire comprendre des années de recherche en trois minutes et au plus grand nombre.

Rayonnement cosmique à tous les étages (3)

Rayonnement cosmique à tous les étages (3)

Suite de la folle histoire de chasse aux rayons cosmiques à partir de pots de cornichons. Aujourd’hui la montgolfière de la Région Rhône Alpes s’en mêle.  Les trois aventuriers : l’astrophysicien Thierry Stolarczyck du CEA de Saclay, l’artiste Laurent Mulot, et le  directeur du planétarium de vaux-en-Velin, Simon Meyer, ont emmené les amateurs de sciences dans les nuages, pour mesurer la radioactivité.

Alma, télescope de l’extrême

Alma, télescope de l’extrême

Sophie Bécherel notre chroniqueuse du mardi revient d’un voyage de deux semaines au Chili. Elle a visité les deux observatoires de l’ESO : VLT (Very Large Telescope) et ALMA (Atacama Large Milimeter Aray). Dans ce premier billet elle vous décrit le centre opérationnel d’ALMA à 2900 mètres d’altitude qui pilotera à terme 66 antennes.